Services et Approvisionnements à l'International - Shipchandler - Import / Export

Aiguilles et épissoirs



Aiguilles à ramender et navettes à thon

Quand un filet de pêche a subi une avarie c’est à dire a été abîmé, il faut le réparer et donc reconstituer les mailles déchirées. Cette opération est le ramendage ou remaillage, et nécessite l’utilisation d’aiguilles à ramender.

Il existe de nombreuses variétés d’aiguille à ramender les filets, selon le diamètre du fil de pêche constituant le filet à ramender. Sur un filet à sardine en fil très fin il s’agira de petites aiguilles à ramender alors que pour un grand chalut ou une senne à thon, les marins utiliseront pour ramender de grosses aiguilles.
Les aiguilles à ramender étaient autrefois fabriquées en bois, souvent par le marin lui-même. Aujourd’hui les aiguilles à ramender sont produites en plastique et dans différentes couleurs.

La première opération pour réparer ou ramender un filet est de remplir l’aiguille à ramender, de la charger de plusieurs mètres du fil de pêche correspondant bien sûr au fil de pêche dont est fait le filet. Ensuite le marin devra « pousser » l’aiguille et passer, parfois des heures, à réparer, maille par maille, l’avarie du filet. Durant l’opération de ramendage du filet, il y a aussi un autre accessoire indispensable : le couteau, souvent le fameux Opinel.

Aiguilles à ramender

La solution pour vos besoins en aiguilles et épissoirs !

Contactez-nous !

Epissoirs câble et épissoirs cordage

Pour faire une épissure, il faut nécessairement disposer d’un épissoir, que ce soit pour faire une épissure dans un câble acier ou une épissure dans un cordage.

Fabriquer une boucle à l’extrémité d’un câble acier ou d’un cordage peut se faire en rentrant l’extrémité dans le câble ou le cordage, en en mêlant les fils et les torons. Cette opération délicate et souvent difficile n’est pas à la portée de tous les marins. Il faut une certaine expertise pour fabriquer une bonne et belle épissure, surtout dans des cordages techniques comme le Noblecor ou dans certains gros diamètres de câble acier.

Pour piquer le câble et en écarter les torons à mêler, il est indispensable de se munir d’un épissoir, plus ou moins longue pointe à manier avec précaution. Pour les cordages, il s’agira d’un épissoir en bois et tôle acier et pour les Noblecor d’épissoit tube très spécifique. Pour les câbles acier, ce sont des épissoirs acier en pointe très acérée qui peuvent atteindre jusqu’à cinquante centimètres de long.

Epissoir câble et cordage

$zopim( function() { })